Mythologie Grecque

 dans Mythologie

Le Chaos et le commencement

Au départ, le Chaos régnait en maître dans l’univers. C’était un néant vaste, sombre et incommensurable. Comme le définit le célèbre poète grec Hésiode : “Le Chaos était un abîme sans début ni fin qui existait seulement pour recevoir un contenu”. Ce contenu prit la forme de deux entités engendrées par le Chaos qui sont Nyx (la déesse de la nuit) et Erèbe (dieu des ténèbres et de l’obscurité).

Ces deux dieux s’unirent pour donner naissance à Eros (dieu de l’amour), Hemera (déesse symbolisant la lumière du jour) et Ether (dieu personnifiant l’air supérieur dans le ciel). Au même moment le Chaos engendra Gaïa (déesse de la terre) et Tartare (dieu de l’abysse infernal souterrain où les pires criminels de la mythologie grecque étaient enfermés).

La légende raconte que Gaïa était si fertile qu’elle donna seule naissance à Ouranos (dieu tout puissant du ciel) ainsi qu’à Pontos (dieu symbolisant la mer). Gaïa était considérée comme une mère universelle car elle avait donné naissance à la plupart des dieux et des déesses primaires.

Ensuite, Ouranos enfanta avec Gaïa les cyclopes (géants n’ayant qu’un seul œil au milieu du front et étant souvent forgerons ou bâtisseurs). Ils étaient au nombre de trois (Brontès, Argès et Stéropès). Puis Ouranos et Gaïa engendrèrent les Hécatonchires (des monstres colossaux dotés de 50 têtes et de 100 bras). Ils étaient également au nombre de trois (Cottos, Gyès et Briarée).

Enfin, ils eurent les Titans. Ils étaient au nombre de douze.

Six Titanides :
– Théia : symbole de la lumière, on disait d’elle qu’elle était belle comme le jour.
– Thémis : symbole de l’ordre et de la justice.
– Mnémosyne : symbole de la mémoire et mère des neuf muses (neuf enfants qu’elle eut avec Zeus et qui représentaient les arts libéraux).
– Rhéa : symbole de la fertilité et mère des Olympiens.
– Phébé : symbole de la Lune et des prophéties.
– Téthys : symbole de la mer, mère des Océanides(nymphes aquatiques).

Et six Titans :

– Hypérion : symbole de la lumière et de la force. Avec sa sœur Théia, il eut trois enfants qui sont Hélios (dieu du Soleil), Séléné (déesse de la Lune) et Eos (déesse de l’Aurore).
– Océan : symbolisant les vastes étendues aquatiques et père de plus de 3000 dieux fleuves et d’Océanides.
– Koios : représentant l’intellect et les constellations.
– Japet : représentant un des quatre Piliers Cosmiques qui retenaient les cieux et la terre.
– Crios : un autre Titan symbolisant un des quatre Piliers Cosmiques. Il fut enfermé dans le Tartare pour l’éternité après avoir participer à la chute de Ouranos.
– Cronos : le dernier Titan que Gaïa et Ouranos eurent ensemble. Bien qu’il soit le plus jeune des douze Titans, il en fut néanmoins le plus charismatique et le plus respecté.

Le renversement d’Ouranos

 Représentation d’Ouranos
Représentation d’Ouranos

Malheureusement pour ces douze Titans, Ouranos était loin d’être un père exemplaire.

En effet, dès la naissance de chacun d’entre eux, il les enferma dans le ventre de Gaïa. Mais cette dernière était en rage de voir l’état dans lequel étaient ses enfants si bien qu’elle élabora un plan pour se venger d’Ouranos. Elle créa l’acier et le façonna pour créer une faux indestructible qui servirait à ses enfants pour punir leur père. Ce fut Cronos le plus courageux et ambitieux de tous les Titans qui exécuta le plan avec l’aide de ses frères. Une fois la nuit tombée, Ouranos était rempli de désir et s’apprêter à s’allonger sur Gaïa quand soudain, Cronos surgit et castra son père avec la faux. Le sang jaillit sur Gaïa et la féconda, donnant naissance aux Géants, aux Nymphes et aux Erinyes. Aussi, le membre perdu d’Ouranos dans la mer créa la déesse Aphrodite (déesse de l’amour).

Ouranos blessé, agonisant et surtout humilié par cet affront à sa virilité prit la fuite vers les cieux et maudit ses enfants : Cronos se ferait également renverser par ses propres enfants et toute la lignée paierait un jour pour leur action.

 Représentation de l’humiliation d’Ouranos par son fils Cronos
Représentation de l’humiliation d’Ouranos par son fils Cronos

C’est ainsi que le règne de Cronos en tant que roi des dieux débuta et que les Titans retrouvèrent la paix mais cela ne fut que de courte durée…

L’histoire se répète

 Représentation de Cronos sur son trône
Représentation de Cronos sur son trône

Toujours préoccupé par la malédiction paternelle, Cronos devint un tyran à l’image de son père et pour éviter de se faire renverser à son tour, il mangeait, à la naissance, chacun de ses enfants pour déjouer le destin.

Cela ne plut pas du tout à sa femme Rhéa qui avait le cœur déchiré à chaque fois qu’elle voyait, fatalement, un de ses enfants se faire engloutir par leur père. Alors un jour, lorsque naquit son plus jeune garçon Zeus, elle décida de piéger le tyran. Elle lui donna une pierre enveloppée d’un linge en lui faisant croire que c’était son dernier enfant.

 Représentation de la ruse de Rhéa
Représentation de la ruse de Rhéa

Cronos engloutit la pierre sans se poser de questions. Elle sauva ainsi Zeus, qui grandit caché de tous jusqu’au jour où il devint le serveur de vin de son père Cronos. Un jour, au lieu de lui apporter son vin habituel, Zeus eut l’idée de lui apporter une mixture écœurante. Le Titan eut alors des nausées et finit par vomir tous ses enfants qu’il avait avalés. Un par un, les frères et sœurs de Zeus se retrouvèrent libérés de l’estomac du tyran. Sortirent alors Hadès, Poséidon, Déméter, Héra et Hestia.

La Titanomachie

 Représentation de la Titanomachie
Représentation de la Titanomachie

Avec ses frères et soeurs finalement libres, Zeus engagea une guerre contre Cronos et les autres Titans qui le soutenaient. Cet évènement eut un nom : La Titanomachie. La guerre entre les Olympiens (Zeus, Hadès, Poséidon, Déméter, Héra et Hestia) et les Titans dura plus de 10 ans.

Un beau jour, Gaïa prédit à Zeus que la victoire lui appartiendrait seulement s’il libérait les prisonniers du Tartare pour s’en faire des alliés.

 Représentation du Tartare
Représentation du Tartare

Zeus se rendit donc au plus profond des Enfers et après avoir tué Campé (gardienne chargée de surveiller le Tartare sous les ordres de Cronos), il libéra les Hécatonchires et les Cyclopes qui se rangèrent du côté des Olympiens.

Pour les aider, les Cyclopes forgèrent de leurs mains des armes puissantes pour les dieux : la foudre et le tonnerre pour Zeus, un casque d’invisibilité pour Hadès et un trident capable de contrôler la mer et de créer des tremblements de terre pour Poséidon.

Avec leurs nouveaux alliés et leurs nouvelles armes, les Olympiens réussirent à renverser les Titans ce qui mit fin à la guerre. Cronos et les Titans qui le soutenaient étaient envoyés dans le Tartare afin d’être emprisonnés à tout jamais.

Peu après leur victoire, les trois frères vainqueurs Zeus, Hadès et Poséidon tirèrent à la courte paille pour connaître le domaine sur lequel ils auraient contrôle. Zeus tira la plus grande et se vit donner le contrôle sur les cieux. Poséidon fut deuxième er devint le roi des océans. Quant à Hadès, il devint le roi de l’Enfer.

Représentation de Zeus sur le trône de l’Olympe
Représentation de Zeus sur le trône de l’Olympe

L’ère des Olympiens

C’est ainsi qu’une nouvelle ère commença et que Zeus devint le roi des dieux et des hommes sur Terre. Il engendra d’autres dieux avec une multitudes de femmes jusqu’à ce qu’il y ait quatorze dieux sur L’Olympe qui sont les suivants :

– Zeus (dieu des cieux et roi des dieux de l’Olympe)
– Poséidon (dieu des océans et des mers)
– Hadès (dieu de l’Enfer)
– Héra (déesse du mariage et de la fécondité, femme de Zeus).
– Hestia (divinité du feu sacré et du foyer)
– Déméter (déesse de la terre cultivée, de la terre fertile, de l’agriculture et des moissons)
– Arès (dieu de la guerre offensive et de la destruction)
-Hermès (Messager des dieux, le protecteur des voyageurs, des commerçants … Il était réputé pour sa rapidité et sa ruse. C’est aussi lui qui conduit les morts vers les Enfers.)
– Héphaïstos (dieu du feu, de la forge, de la métallurgie et des volcans.)
– Athéna (déesse de la sagesse et de la stratégie militaire)
-Apollon (dieu de la clarté solaire, de la raison, des arts et plus précisément de la musique et de la poésie)
– Artémis (déesse de la nature sauvage et de la chasse)
– Dionysos (dieu de la vigne, du vin et de ses excès, de la folie et de la démesure)
– Aphrodite (déesse de l’amour, de la sexualité, des plaisirs et de la beauté. Le mois d’avril lui est consacré car c’est la renaissance de la nature)

 Représentation de tous les dieux et déesses de l’Olympe
Représentation de tous les dieux et déesses de l’Olympe
Articles récents

Laisser un commentaire

Commencez à taper et appuyez sur Entrée pour rechercher

Slide Mythologie nordique