Mythologie Hindoue

 dans Mythologie

La mythologie hindoue, une mythologie variée

La mythologie hindoue est extrêmement riche et peut largement rivaliser avec la mythologie Européenne et bien d’autres. Souvent méconnue, cette mythologie est issue d’un grand nombre de textes et de récits de la littérature sanskrite.

Les origines de la mythologie hindoue

La mythologie hindoue est considérée comme étant une mythologie très variée pouvant très facilement rivaliser avec d’autres grandes mythologies. Cependant, la mythologie hindoue est souvent méconnue. En effet, cette mythologie est la plupart du temps considérée comme étant une mythologie secondaire. Néanmoins, elle se divise en plusieurs catégories de dieux : les divinités védiques et  les divinités brahmaniques. Le reste est composé de nombreux démons. L’Inde est formée de multiples communautés religieuses, linguistiques mais aussi sociales. Toute cette diversité se ressent dans les nombreux récits mythologiques qui constituent la mythologie hindoue. Celle-ci regroupe plusieurs textes et récits le plus souvent venant de la littérature sanskrite. Cette littérature retrace principalement les épopées et aventures du Mahabharata et du Ramayana, les Puranas et les Vedas. Tous ces textes racontent et montrent une ancienne époque dans laquelle vivaient de nombreuses divinités, animaux et même des démons. Les divinités présentes dans cette mythologie sont souvent liées à plusieurs éléments.

 Aventures du Mahabharata et du Ramayana
Aventures du Mahabharata et du Ramayana

La mythologie hindoue est la base de plusieurs religions comme le Védisme et Hindouisme. En effet, elle influence la pensée indienne et plusieurs autres religions comme le Jaïnisme et le Bouddhisme. Enfin, on a pu remarquer au fil du temps, plusieurs points communs entre la mythologie hindoue et la mythologie des peuples indo-européens.

Cette mythologie est principalement alimentée par les Vedas qui sont les plus anciens textes de l’humanité que l’on ait eu à ce jour, sur la mythologie hindoue. Il existe quatre Védas, Rig-Veda, Yajur-Veda, Sama-Veda et Atharva-Veda. Ces textes sont les plus anciens textes faisant référence à la mythologie de l’Inde.

Shiva, le créateur et le destructeur du monde

Dans la mythologie hindoue, le Dieu Shiva fait partie de la Trimūrti, appelée aussi la trinité, ou encore la grande triade, avec Vishnou et Brahmâ. Dans l’hindouisme, Shiva est l’une des divinités les plus complexes et a la particularité de posséder plusieurs titres. En effet, il est le symbole de la création mais aussi de la destruction car il possède les cinq grandes fonctions : créateur, préservateur, transformateur, dissimulateur et révélateur.

 Représentation des trois divinités Brahmâ, Vishnou et Shiva
Représentation des trois divinités Brahmâ, Vishnou et Shiva

Généralement, Shiva est très souvent représenté avec quatre bras représentant chacun un symbole différent. Le premier de ses quatre bras tient une gazelle ou une antilope, le deuxième une hache, le troisième fait un geste d’apaisement et enfin de dernier fait un geste d’offrandes. Shiva possède un troisième oeil au milieu de son front, avec lequel il peut foudroyer tout ce qu’il regarde mais peut aussi voir tout ce qui est invisible aux yeux des autres. Ce troisième oeil représente aussi la sagesse. On peut aussi le voir représenté avec un cobra autour de son cou et portant un diadème en forme de croissant de lune. Shiva est armé d’un trident appelé Trishula qui symbolise la trinité (destruction, création et préservation). Autour de cette divinité, on peut remarquer la présence d’une mare de cendres représentant la destruction de l’ancien monde. De plus, il est souvent représenté chevauchant un taureau blanc appelé Nandi le premier praticien du yoga. Par ailleurs, Shiva est souvent installé sur une peau de tigre symbolisant l’énergie lors de ses méditations.

Pour beaucoup d’Hindous, Shiva représente l’être suprême régulant l’ordre du monde et les cycles de création, de destruction, d’abstinence et de fécondité. Cette divinité est souvent liée à la création sexuelle, comme le montre la pierre Shiva lingam utilisée lors de cultes. Shiva a les yeux mi-clos car il les ouvre lors de la création du monde et les ferme lors de sa destruction.

Au final, ce dieu représente le cycle de la vie et de la mort mais aussi le cycle des saisons. Shiva n’est pas un dieu malfaisant, lorsqu’il détruit c’est pour mieux recréer. Shiva est donc le dieu architecte de la vie, dans la mythologie hindoue.

Ganesh, le Dieu de la sagesse

Dans la mythologie hindoue, le Dieu Ganesh est l’une des divinités les plus connues et les plus appréciées du panthéon des dieux hindous. Ce dieu est vénéré en Inde mais également très connu à l’échelle internationale.

Cette divinité occupe plusieurs rôles dans la mythologie hindoue et apporte la bonne fortune. En effet, Ganesh est connu comme étant le seigneur des débuts et celui qui supprime les obstacles. Il est donc perçu comme un dieu qui peut aider les gens à atteindre leurs objectifs en enlevant les obstacles physiques, moraux et spirituelles qui se trouvent devant eux. De plus, Ganesh est aussi associé au succès, à la sagesse et à l’intelligence. Cependant, il était aussi considéré comme le maître des écrivains, des voyageurs, des érudits et enfin des étudiants. Dans toutes les régions de l’Inde, Ganesh est beaucoup vénéré.

La représentation physique de Ganesh a beaucoup changé et évolué avec le temps. Néanmoins, aujourd’hui il est généralement représenté avec la tête d’un éléphant et un gros ventre rond. Le plus souvent, il possède quatre bras, mais ce nombre varie de deux à seize selon les différentes régions et périodes de l’histoire. Cependant, ce qui ne diffère presque jamais, est que chaque bras porte un objet différent qui symbolise une chose unique qui est représentatif du dieu. Par exemple, Ganesh est souvent représenté tenant sa propre défense brisée dans sa main inférieure droite et tenant un bol de friandises dans sa main inférieure gauche. Les friandises qu’il tient sont censées symboliser la récompense pour avoir mené une vie sage et juste. Encore aujourd’hui, afin d’honorer le dieu, des offrandes de friandises sont offertes au dieu lors des cérémonies. Il existe d’autres objets tels qu’un nénuphar, une masse, un chapelet ou encore un instrument de musique.

L’un des mythes les plus connus dans la mythologie hindoue, sur Ganesh, est celui qui nous en apprend plus sur la naissance de cette divinité et comment il a obtenu une tête d’éléphant. Dans le folklore traditionnel, Ganesh est considéré comme l’enfant de Shiva, le dieu suprême et de la déesse Parvati. On raconte qu’un jour, Parvati voulut prendre son bain mais juste avant elle créa un garçon à partir de la terre et de l’argile, et lui confia la tâche de garder l’entrée de la maison pour la protéger. Lorsque son mari Shiva revint à la maison, il trouva le jeune enfant devant l’entrée. Ganesh lui interdit l’accès comme lui avait demandé sa mère et il dit à Shiva qu’il est le fils de la déesse. En entendant cela, Shiva enragé et dans un excès de colère trancha la tête du garçon. Lorsque Parvati apprit ce qui était arrivé à l’enfant, elle fut naturellement triste et surtout énormément en colère contre Shiva. Pour la calmer, ce dernier envoya ses guerriers chercher la tête de la première créature qu’ils trouveraient sur leur chemin. La première créature fut un éléphanteau et c’est donc comme cela que Ganesh fut ramené à la vie avec la tête d’un éléphanteau. Cette tête symbolise une sagesse sans égale et une grande intelligence. Quant aux oreilles d’éléphants, celles-ci témoignent de sa capacité à écouter ceux qui demandent de l’aide.

Les adaptations dans les jeux vidéos

On peut facilement retrouver de nombreuses divinités hindoues dans des jeux vidéo. En effet, c’est le cas du Dieu suprême Shiva que l’on retrouve sous différentes formes dans de nombreux jeux vidéo comme la série Final Fantasy dans lesquels Shiva est représenté comme étant une chimère et un personnage féminin qui utilise la magie de glace.

 Représentation de Shiva dans Final Fantasy
Représentation de Shiva dans Final Fantasy

Shiva apparaît aussi dans la série de jeux Tomb Raider sous la forme de statues ou de temples dédiés à cette divinité. Dans ces jeux il arrive même que les statues représentant Shiva soient vivantes et forment des obstacles à la quête de Lara Croft, l’héroïne du jeu.

On peut aussi observer une statue inspirée de la divinité Shiva dans le jeu Far Cry 4 dans lequel le joueur doit protéger la statue en désamorçant une bombe pour éviter une explosion catastrophique.

 Statue de Shiva dans Far Cry 4
Statue de Shiva dans Far Cry 4

Shiva est aussi présent sous la forme d’un boss très puissant que l’on peut invoquer dans le jeu Shin Megami Tensei.
Cependant, la représentation de Shiva que l’on connaît le plus dans un jeu est sans aucun doute le personnage féminin de Sheeva  dans les jeux Mortal Kombat.

Personnage de Sheeva dans Mortal Kombat
Personnage de Sheeva dans Mortal Kombat


Articles récents

Laisser un commentaire

Commencez à taper et appuyez sur Entrée pour rechercher

Mythologie CeltiqueMythologie Arabe et Perse